L’Art de cuisiner à la mijoteuse !

20140120-213601

La mijoteuse ; vous connaissez ?

Cet appareil électrique vous permet de gagner du temps en cuisine ! Vous n’avez qu’à mettre tous les ingrédients dans «ladite » mijoteuse, démarrer l’appareil et le tour est jouer !  Votre repas cuira lentement toute la journée et hop à votre retour à la maison, le souper est déjà prêt !

Pour gagner encore plus de temps, la veille, vous pouvez ajouter tous les ingrédients de la recette dans le récipient de la mijoteuse et le conserver au réfrigérateur. Ainsi, le lendemain, il ne vous restera plus qu’à la brancher …

Pour les amateurs de congélation, vous pouvez également prendre de l’avance et congeler tous les ingrédients nécessaires pour une recette, de bœuf bourguignon par exemple, dans un sac à congélation et ainsi, vous aurez toujours des repas prêts pour la mijoteuse à la portée de la main !

Les coupes de viandes coriaces à l’honneur !

Rôtis de palettes, rôtis d’épaule, cubes à ragoût … ces pièces de viande reconnues comme étant plus coriaces, mais souvent plus économiques sont idéales pour  la cuisson à la mijoteuse.

En fait, ces coupes de viande contiennent une plus grande quantité de collagène, soit le tissu qui enveloppe chaque muscle des animaux. C’est pourquoi ces pièces de viande sont plus coriaces et plus difficiles à mastiquer.

Mais, magie ! Une cuisson lente et à feu doux, dans un milieu humide tel ce qu’offre la mijoteuse, permet de transformer le collagène en gélatine, ce qui rend la viande parfaitement tendre. C’est le secret !

Mille et une recettes à cuisiner !

 

Couramment utilisée pour cuisiner des plats mijotés, des bouillis, des ragoûts… La mijoteuse a plus d’un tour dans son sac ! Soupe, chili, sauce à spaghetti, lasagne, pain de viande, compote de pommes, confiture … les possibilités sont infinies ! À vous de jouer !

Enfariner et brunir la viande ; le secret pour une bonne sauce !

 

Avant d’ajouter la viande dans la mijoteuse, prenez quelques minutes pour enfariner et dorer les morceaux de viande dans une poêle légèrement huilée.  Ainsi, le fait du brunir la viande, apportera encore plus de saveurs a votre recette.

Par la suite, déglacer le fond de la poêle avec un peu d’eau ou du bouillon et ajouter le tout dans la mijoteuse. Cette étape est facultative, mais cela rendra votre plat encore plus goûteux et savoureux !

Trop de liquide dans votre mijoté ?

La cuisson de votre plat est terminée, mais vous trouvez qu’il reste encore beaucoup trop de liquide ? Vous pouvez enlever le couvercle de la mijoteuse et poursuivre la cuisson encore quelques minutes pour favoriser  l’évaporation du liquide en trop. Autre truc fort simple, vous pouvez simplement ajouter à votre liquide de la fécule de maïs délayée et voilà, en deux temps trois mouvements votre sauce sera plus onctueuse.

À votre mijoteuse, prêt, cuisinez !  Bon automne !

Par Véronique Isabelle, Conseillère en nutrition au Blé d’Or